Accueil Alternatives à 7zip

Alternatives à 7zip

Si le format d’archive 7z est supérieur (en ratio de compression), il existe tout de même des alternatives à 7zip pour compresser et décompresser vos fichiers.

Nous vous détaillons un peu plus ces alternatives et les avons classées par ordre de votes positifs reçus sur Softonic qui posait justement pour chacun la question « est-ce que ce logiciel est une bonne alternative à 7zip ? ».

WinRAR

Tout comme 7zip, WinRAR possède son propre format d’archive que l’on retrouve très souvent sur internet, il s’agit du format RAR. Il permet également de créer des archives auto-extractibles (comme 7zip) mais aussi de crypter le contenu de votre archive avec un chiffrement AES-256 qui est très performant (tout comme 7zip là aussi).

La différence majeure que l’on peut noter entre WinRAR et 7zip est que WinRAR n’est pas gratuit puisqu’il s’agit d’un logiciel propriétaire. Sa version de démonstration est gratuite 30 jours, au-delà de quoi il faudrait payer une licence WinRAR pour continuer à utiliser le logiciel. Dans la réalité, WinRAR est utilisé par des millions de personnes qui n’ont pas de licence personnelle et qui au-delà de ces 30 jours continuent l’utilisation du soft puisqu’il n’y a aucun blocage une fois la date limite dépassée. Vous aurez uniquement un petit message agaçant au démarrage vous rappelant que votre période d’essai est terminée.

WinRAR supporte les formats bzip2ACEARJCABgzipISOJARLZHTARUUE, Z et surtout le format 7z. Il vous est donc tout à fait possible d’utiliser 7zip sur un poste de travail puis WinRAR sur un autre, vos archives 7z seront lisibles, on dit alors qu’il y a interopérabilité entre les 2 logiciels.

WinZip

Il est le second logiciel le plus apprécié comme alternative à 7zip et ce n’est pas par hasard puisqu’il s’agit d’un pionnier de la compression. Le format ZIP est l’un des plus répandu alors qu’il n’est pourtant pas particulièrement bon en taux de compression, ce qui est dû à son algorithme qui utilise le deflate.

Il s’agit d’un logiciel propriétaire là aussi, avec une version shareware (en version d’évaluation). Il supporte les formats ouverts ZIP et ZIPx mais permet aussi d’extraire les archives comme les CAB, LHA, TAR et 7z.

WinZip évolua au fil du temps puisqu’il s’agit tout de même de l’un des tous premiers logiciels du genre. Aujourd’hui, WinZip intègre de nouveaux algorithmes, pour rester compétitif, avec l’ajout des algorithmes LZMA et PPMd mais cela se fait au détriment de l’interopérabilité puisqu’alors ces formats de fichiers ZIP « plus modernes » ne fonctionneront qu’avec WinZIP. Ce n’est donc pas l’alternative que nous apprécions le plus même si elle est très largement répandue, mais cela est uniquement du fait que ce logiciel était l’un des tous premiers à disposer d’une interface graphique alors que nous étions en 1991 et que la solution dominante restait alors PKZIP (en lignes de commandes). Si vous vous retrouvez avec une archive ZIP moderne qui refuse de s’ouvrir avec 7zip, il vous faudra alors hélas obligatoirement passer par WinZip, ce qui n’est pas pratique pour le partage de fichiers ou le partage tout court.

IZArc

Le créateur de IZArc n’est ni plus ni moins que le créateur de PKZIP, la solution historique de compression/décompression de Windows. Il créa également le format ARC qui permet une compression sans perte. IZArc supporte donc tout naturellement une pléthore de formats tels que le Zip, Rar, Gzip, Bzip2 et évidemment 7z.

Son interface graphique est très aboutie ce qui en fait un logiciel de compression/décompression qui a actuellement le vent en poupe. Il propose tout comme ceux vu jusqu’à présent le chiffrement des archives AES 256 bits, la possibilité de créer des archives auto-extractibles et s’intègre idéalement au menu contextuel de Windows.

IZArc est gratuit (freeware), ce qui est aussi l’une des raisons de sa popularité, et est traduit dans plus de 40 langues. Cependant, ce logiciel n’est compatible qu’avec Windows ce qui fait que les utilisateurs de Mac OSX ou de GNU/Linux se retourneront sur d’autres solutions.

PeaZip

Logiciel libre et gratuit tout comme 7zip, PeaZip permet de compresser dans une multitude de formats (Zip, ARC/WRC, Bzip2, Gzip, TGZ, Tar, WIM, XZ et 7z. En décompression, on retrouve encore plus de formats, comme ACE, ARJ, CAB, CHM, CPIO, DEB, EAR, ISO, JAR, LZMA, LZH, RAR, ZIPX et tant d’autres comme les fichiers composites (MSI, DOC, PPT, XLS…).

Là où PeaZip a voulu sortir du lot, c’est dans ses possibilités de recherches de fichiers dans une archive qui sont très abouties. En comparaison, nous pouvons affirmer que 7zip est tout aussi puissant en lignes de commandes et que PeaZip serait donc une alternative très intéressante pour des besoins professionnels sans pour autant avoir des connaissances à un niveau expert. D’ailleurs, PeaZip propose également de travailler en lignes de commandes et propose aussi un chiffrement pour protéger ses archives.

PeaZip possède son propre format de fichier, le PEA, qui permet une vérification de l’intégrité de l’archive. Ce logiciel open source est disponible pour Microsoft Windows mais également pour Linux et BSD.

Seul bémol qui nous empêche de vous conseiller PeaZip : il n’y a pas de possibilité d’éditer ou d’ajouter des fichiers présents dans une archive. Si vous ajoutez un fichier dans une archive existante, PeaZip mettra ce fichier à la racine de votre archive sans prendre en compte votre arborescence, ce qui est bien dommage quand l’on sait qu’il est l’un des plus interopérable avec 188 formats supportés.

ALZip

ALZip est à destination du système Microsoft Windows et permet de décompresser 40 différents types d’archives. Il ne peut en revanche compresser que 8 différents types d’archives, à savoir principalement ZIP, EGG, TAR et d’autres. Dans sa version 8, ALZip possède son propre format EGG afin de profiter de puissantes fonctions avec le support Unicode.

L’histoire d’ALZip est atypique quand l’on sait que le logiciel a été créé avant tout pour répondre à la frustration d’employés sud-coréens qui en avait marre d’utiliser l’interface anglaise de WinZip. L’interface coréenne reçue immédiatement un très bon accueil et le logiciel devint la même année de sa sortie en 1999 gratuit (et c’est encore de nos jours un Freeware). Il fut même en 2001 le logiciel le plus téléchargé en Corée, preuve de son succès.

Ses archives, au format ALZ, ont été créées pour répondre à une autre problématique : la taille limitée des archives ZIP. Le format ALZ ne possède aucune limitation en taille si ce n’est celle de nos disques durs.

Si une version anglaise existe seulement depuis 2002, ALZip est désormais traduit en 20 langues différentes. Il y a cependant très peu de chance que vous tombiez sur un fichier ALZ si vous ne travaillez pas en Asie où ce format d’archive est devenu un standard.

WinAce

Autre logiciel de compression/décompression d’archives proposant son propre format, WinAce est de base conçu pour Windows, comme son nom l’indique, alors qu’il existe également « Unace » pour MacOS et Linux. Il existe également une version en lignes de commandes tandis que ce logiciel est capable de lire la plupart des archives comme le ZIP, le RAR ou encore le CAB.

Nous ne vous recommandons pas ce logiciel puisque le support de celui-ci semble totalement abandonné, avec plus une seule mise à jour depuis 2007 alors que le site officiel est désormais fermé depuis 2017.

Le réel intérêt de WinAce est (était ?) l’utilisation de sa version en lignes de commandes appelée Commandline ACE qui fonctionne pour DOS, OS/2 et Windows.

Depuis 2018, le format ACE est tout simplement abandonné par tous les autres logiciels de compression/décompression puisqu’il existe une faille critique qui n’a toujours pas été comblée à ce jour (CFE-2018-20250). Nous déconseillons donc très fortement l’utilisation du format ACE pour vos archives via ce logiciel (ou un autre).

KGB Archiver

Logiciel de compression/décompression qui utilise l’algorithme PAQ6, KGB Archiver est totalement codé en C++ et est conçu pour apporter un très haut ratio de compression. En conséquence, ce logiciel est particulièrement gourmand en ressources CPU. KGB Archiver est open-source et donc gratuit, avec une version Windows et une version en lignes de commandes pour les systèmes de type Unix.

Le format de fichier KGB propose jusqu’à 10 niveaux de compression allant du plus faible au plus extrême. Quoi qu’il en soit, quand le logiciel est poussé au maximum, les taux de compression sont bons mais au détriment de la vitesse de traitement qui devient alors particulièrement longue.

KGB Archiver propose le chiffrement AES-256, de créer des archives auto-extractibles et de profiter du support Unicode. Côté archives supportées, nous ne retrouvons que le ZIP et forcément le format KGB. Nous ne conseillons pas ce logiciel puisque le site officiel est fermé depuis déjà plusieurs années et qu’il n’y a pas eu une seule mise à jour depuis.

Bandizip

Créé avant tout dans le but d’être une alternative à WinZip, Bandizip est capable de lire un bon nombre de formats habituels comme APK, LHA, LZH, LZMA, TBZ, TBZ2, TGZ, ALZ, ACE, UDF ou encore RAR. C’est en compression que le bât blesse avec uniquement le support de ZIP, ZipX, TAR, TGZ, EXE et 7z. Il est donc compatible avec le format de 7zip ce qui est une très bonne nouvelle.

Il s’intègre très bien au menu contextuel de Windows et est multilingue avec une version française. Il est gratuit en licence Freeware (EULA) et sait tirer avantage des CPU multi-cœurs. Il est à nos yeux effectivement une alternative très sérieuse à 7zip puisque des mises à jour continuent de sortir. Par exemple, Bandizip a supprimé le support du format ACE puisqu’il existe une faille de sécurité majeure. Vous pouvez donc avoir confiance en ce logiciel.

FreeArc

Gratuit car en open-source, FreeArc se veut très performant en utilisant l’algorithme LZMA, TrueAudio, Tornado et GRzip. Il utilise également des filtres afin d’améliorer la compression comme par exemple en supprimant les répétitions de texte pour gagner en ratio.

En comparaison, 7zip reste imbattable avec une compression par algorithme LZMA2, mais FreeArc arrive à faire mieux que WinRAR et WinZip ! En revanche, il arrive à être presque aussi bon que le trio WinZip, WinRar et 7zip en compression maximale, ce qui est un très bon point. FreeArc dispose de son propre format de fichier, le format ARC, qui permet des encryptions en AES, Blowfish, Twofish ou encore Serpent, de créer des archives auto-extractibles et même d’utiliser un système de « mise à jour intelligentes d’archives » par compression solide qui permet d’éviter de re-compresser les mêmes choses dès que cela est possible.

Nous pouvons donc vous conseiller sans hésiter FreeArc qui est fiable et très certainement l’alternative la plus évoluée avec Winrar.

WinUHA

WinUHA n’est certainement pas une bonne alternative à 7zip quand l’on comprend qu’il s’agit déjà d’une alternative à UHARC qui utilise le format de compression UHA. Il offre des taux de compression très nettement supérieurs à ZIP, RAR et ACE, ce qui est à peu près le cas de tous à la lecture de notre dossier.

Ce logiciel peut être intéressant de par son interface graphique assez élégante et simple, malheureusement il n’existe aucune version traduite de l’anglais. Ce logiciel est un freeware téléchargeable gratuitement depuis le site de l’éditeur.

BitZipper

Si le site de l’éditeur se veut plutôt orgueilleux en indiquant que BitZipper est le logiciel « qui lit plus d’archives que les leaders du marché », ce logiciel ne possède malheureusement aucune particularité qui le démarquerait des autres logiciels de ce dossier. Nous allons d’ailleurs très rapidement rétablir la vérité : si BitZipper supporte 11 formats en compression et 47 formats en extraction, cela n’est pas forcément utile et n’apporte pas plus d’interopérabilité quand l’on sait qu’il y a des formats qui ne devraient plus être utilisés de nos jours pour des raisons de sécurité ou qu’il serait incroyable de retrouver dans le quotidien.

C’est donc bien une alternative à 7zip puisqu’il supporte les principaux formats d’archives, cependant il y a très certainement pour vous des alternatives qui sont bien plus connues et qui ne pèchent pas par orgueil !

UltimateZip

Disponible pour Windows, ce logiciel se veut plus moderne que les autres en apportant un support pour le Cloud. Vous pourrez ainsi gérer vos espaces Cloud tel que Dropbox, OneDrive ou Google Drive depuis une même interface sans avoir besoin d’utiliser celle proposée par votre service de Cloud.

Il existe également des options afin d’automatiser les sauvegardes de vos fichiers et dossiers afin de créer des routines. Il est possible de graver sur CD ou DVD directement depuis le logiciel ou encore de transférer ses fichiers via le protocole FTP grâce au client FTP interne à UltimateZip.

UltimateZip est donc très complet et surtout à destination d’un usage professionnel, ce qui fait que ce logiciel n’est malheureusement pas en licence gratuite. Vous bénéficierez d’une période d’essai de 30 jours, le logiciel étant disponible directement depuis le site de l’éditeur. Les formats supportés sont les principaux, il ne devrait donc y avoir aucun souci pour créer ou ouvrir vos archives existantes.

ExtractNow

C’est l’éditeur du logiciel qui le dit lui-même : « ExtractNow est un utilitaire simple qui permet d’extraire de multiples archives rapidement et facilement. Il ne se veut pas être une solution complète d’archivage de fichiers, son utilité est simplement d’extraire plusieurs archives en même temps et très facilement. » C’est donc une alternative à 7zip intéressante si vous souhaitez décompresser plusieurs archives en même temps !

B1 Free Archiver

La particularité de B1 Free Archiver est qu’il est multiplateforme, c’est-à-dire qu’il fonctionnera aussi bien sur Windows que sur MacOS, Linux ou même Android ! Traduit dans plus de 30 langues, le logiciel peut être utilisé en lignes de commandes. Comme tout bon logiciel d’archivage, il est capable de lire les formats d’archives les plus populaires, de sécuriser celles-ci grâce au chiffrement AES-256, de s’intégrer à Windows, d’être utilisé sur Linux (Ubuntu/Debian, Fedora), MacOS et Android. Il existe également une version online de B1 Free Archiver, ce qui est assez rare pour le dénoter.

HaoZip

Capable de prendre en charge plus de 35 formats d’archives différentes, HAOZip fonctionne sous Windows 32 et 64 bits mais aussi sous Windows Server 2003. Sous licence open-source, ce logiciel est gratuit et est surtout à destination d’utilisateurs chinois.

Universal Extractor

Universal Extractor se veut le plus universel possible et est en fait une interface graphique qui pointe vers des outils libres en ligne de commande. Il permet par exemple de pouvoir extraire des fichiers MSI, VISE, NSIS, InnoSetup et Install Shield. Ce logiciel supporte évidemment le format 7z et est disponible pour des distributions Linux grâce à ses paquets RPM ou DEB, mais aussi pour les smartphones qui sont sous Symbian (SIS). Il possède également une version portable pour l’utiliser depuis une clef usb. Pour la petite histoire, Universal Extractor est un fork bien abouti de Legroom avec plein d’ajouts qui en font réellement une bonne trousse à outil pour vos archives. Il est par exemple très apprécié pour permettre l’extraction de fichiers CAB depuis un PocketPC.

Des utilisateurs ont décelé des Malwares détectés par 6 antivirus différents. Il peut s’agir de faux-positifs mais dans le doute, nous préférons ne pas vous recommander Universal Extractor comme alternative à 7zip.

SecureZIP Express

PKZIP est bien le logiciel d’archivage le plus ancestral et fonctionnait à sa sortie en 1989 uniquement en ligne de commande sous MS-DOS. La société éditrice de ce logiciel décida alors en 2007 de proposer SecureZIP, un freeware (logiciel gratuit) fonctionnant sous Windows et possédant plein d’améliorations tel que le support du hash SHA-2 ou encore le respect des standards de sécurité du gouvernement américain pour la cryptographie (le FIPS ou Federal Information Processing Standards). Ce logiciel est donc tout ce qu’il y a de plus sérieux concernant la sécurité de vos archives.

Encore d’autres alternatives à 7zip ? Faisons la comparaison !

Ce n’est pas nous qui proposons les classements de logiciels d’archivage suivants mais tout simplement Wikipédia qui se veut très complet. Il ne s’agit aucunement d’un classement qualitatif mais de tableaux comparatifs de ces logiciels d’archivages par formats de fichier lus ou écrits, par systèmes d’exploitation supportés ou par options et fonctionnalités disponibles.

Conclusion

Encore une fois, 7zip s’en sort très bien en supportant les formats d’archives les plus courants. Il n’est très certainement pas le logiciel qui ouvrira toutes les archives (et aucun ne sait le faire), mais il reste celui qui vous permettra de lire les principales du marché tout en profitant, une fois de plus, du meilleur taux de compression avec toutes les options qu’il vous faudra en toute circonstance.

Plus de données sur la page Wikipedia « Comparison of file archivers ».